Vitamine B12

Aucune source végétale ne contient de vitamine B12 active en quantité significative. Les végétaliens doivent donc s’en assurer un apport régulier par la prise de compléments ou d’aliments enrichis (jus de fruit, céréales…). Les végétariens peuvent obtenir des apports suffisants en vitamine B12 par les produits laitiers, œufs et aliments enrichis, s’ils en  consomment régulièrement.

Ce nutriment, découvert il y a seulement une cinquantaine d’années, est encore mal connu. La vitamine B12 (ou cobalamine) est uniquement produite en présence de cobalt, par une bactérie vivant dans le sol et l’intestin des humains et autres animaux. On a un temps pensé que certaines algues comme la spiruline contenaient de la B12 mais il s’agit en réalité d’une molécule analogue non utilisable par l’organisme.

La nécessité d’une supplémentation en B12 n’est qu’un révélateur de l’artificialité de l’alimentation humaine actuelle basée sur l’agriculture intensive : pauvreté croissante des sols (due à l’usage exponentiel d’engrais et pesticides) ; sélection de variétés de légumes ayant un meilleur rendement de culture, mais avec pour conséquence d’être plus pauvres en nutriments que leurs ancêtres sauvages ; présence importante de pesticides qui obligent à laver et peler les légumes avant de les consommer (éliminant ainsi les nutriments, dont la B12, déposés en surface).

Si la vitamine B12 est présente dans la viande, les consommateurs de produits animaux sont paradoxalement souvent carencés en B12 car le surmenage enzymatique que nécessitent les protéines animales entraîne souvent une moins bonne absorption des micronutriments.

 

Retour